jeudi 19 octobre 2017

QUESTIONS TECHNIQUES

Je viens de faire un peu de ménage, notamment pour l’accès à ma traduction de la “LOGIQUE”. Le “sommaire” sur lequel arrivaient les (rares) lecteurs — l’ami Ben, A.G. au moins ! — était largement obsolète…
Maintenant, il est à jour — mais un peu trop “touffu” peut-être. Je reverrai cela plus tard, mais l’essentiel est que l’on puisse effectivement atteindre le travail en cours.

*
*   *

Amélioration faite à la routine “insertCommentaire” : le n° de la ligne est maintenant correct, il est mis tout simplement par “word 2 of the selectedLine”.

*
*   *

Cette nuit, sans que je sache pourquoi, mon dur externe s’est encore déconnecté… j’ai pu le reconnecter grâce à l’utilitaire de disque, mais “Time Machine” fonctionne très mal : très lent, et je ne peux atteindre que les mises à jour de la veille !
J’ai “posté” un message sur le forum de “iGénération”, cherché sur “La Toile” mais pas trouvé grand-chose jusqu’ici. J’ai acheté le livre à propos de “High Sierra” fait par “iGénération”, justement — mais je n’y ai rien trouvé de très utile pour le moment…
Je pense que la meilleure solution (donc la plus onéreuse, évidemment) serait d’acheter un externe SSD  : tout se passe comme si, avec l’avènement du nouveau système de fichiers “APFS”, le système avait des difficultés à gérer les anciennes tables de partition ? Ou plus simplement : c’est voulu… pour faire acheter, bien sûr ! Parano que je suis…
Je note que j’ai également des difficultés avec “Sparkle” pour “exporter” mes modifications vers le serveur : lenteurs insupportables, impossibilité d’aboutir… J’ai dû procéder autrement, mettre à jour en local, et recourir à “Transmit” qui, lui, accomplit sa tâche sans faiblir ! Heureusement.

Gazette de Port-Blanc

19102017-basse
Marée basse, ce matin.

Le ciel est gris, et pour la première fois depuis que nous sommes là, en début d’après-midi, il a plu, vraiment ! Mais les couleurs n’en sont pas moins magnifiques.

19102017-barometre
Pas de doute, il est en baisse !

Scripta manent

Comme marée quittant le bord
Comme serpent laissant sa peau
Comme le Cid quittant Vivar
Tornava la cabeça y estavalos catando.

Tourne ta proue toujours au vent
Le goulet ferme l’horizon
Dépasse-le — affronte
La vague du temps qui te porte

Fais-toi esquif, fais-toi pirate
Ce que tu es à nul n’égale
Pas de balance pas de mètre
Pour prendre la mesure d’un être

Ce qui est demain ne sera
Ce qui sera ne reviendra
Nietzsche y croyait je n’y crois pas

Im Anfang wird die Tat
Goethe je te révère et détourne
Pas de début à l’Univers
Tout se transforme et se déroule

Boucle ta valise, — et pars !

*
*   *

Le port est le lieu de la terre où l’on comprend le mieux la mer.
Le passé est le moment du temps où l’avenir se voit le mieux.
Demain est en creux dans tes yeux qui verront ce que je ne vois.

*
*   *

La marée sait-elle que la Lune
De son devenir tient la ficelle ?
Elle croit aller où elle veut, et revenir comme elle veut
Mais le sable n’est plus le même – et les galets ont rétréci.

Feuillets d’automne  : “Roland Furieux” – Chant XII, 5-8

Un épisode qui a de fortes ressemblances avec celui du chant XI, 20-21 ; le thème repris est celui de la découverte inattendue (?) d’un géant ou d’un vilain chevalier emportant la belle Dame qui est recherchée… Mais au chant XI, 20-21, c’était Roger, maintenant c’est Roland !

HEGEL “Quel doit être le point de départ de la science ?”, 25-27.

Hegel poursuit sa réflexion sur le statut du concept de commencement.

Publicités